Bienvenue à Versailles.
 

Partagez | .
 

 ► Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin
avatar


♕Entrée à Versailles : 11/11/2012
♕Manuscrits : 107
♕Localisation : Versailles

MessageSujet: ► Contexte Mer 14 Nov - 17:21


Il était une fois ...

1 Décembre 2012, Paris


" En ce jour du deux Janvier , le roi Louis XVI nommé en temps de révolution citoyen Capet fut guillotiné ..."
Alice n’écoutait déjà plus le cours d’histoire.
C’était toujours pareil de toute manière. Le roi et la reine meurent, le peuple se révolte, les nobles partent en exils. pensa l’élève.
Tournant les pages et les pages de son livre d’histoire, elle ne pouvait sans cesse se demander si quelque chose, quelqu’un aurait pu changer le cours de cette année 1789 ! Non d’ailleurs, il fallait remonter bien avant au début du règne du nouveau monarque pour comprendre.
Courant chez elle après la sonnerie des cours, la jeune adolescente courra au grenier de l’appartement de ses grands parents afin d’ouvrir une boite qui contenait au dire de sa grand-mère, un journal. Quand elle l'ouvrit, elle sentit une vieille odeur qui la fit simplement rêver. Alice commença à lire l'écriture italique et serrée qui couvrait les pages. Ce que sa grand-mère ne savait pas, c'est que ce vieux journal appartenait à Marie-Antoinette elle-même ! Ces mémoires avaient disparue lors de la Révolution, mais elles ne relataient pas des évènements majeurs de la fin du Règne de cette Reine. Non, elles contenaient des souvenirs, des souvenirs frivoles, plein de peur, mais aussi de joie. La Candeur du début du règne. Alice ferma les yeux et se laissa emmener dans les souvenirs de Marie-Antoinette.

Le 2 décembre en l'an de Grâce 1775


Ah j’enrage ! Aujourd’hui, alors que je souhaitais sortir, voilà qu’il neige ! Rentrant au palais, je trouve une lettre de ma mère qui insinue que je suis incapable d’inspirer un peu de passion envers mon époux et qui me recommande douceur voire patience ! Comment le pourrais je ? Quand je pense que le comte d’Artois et sa naine de femme ont déjà deux enfants ! Seigneur, je vous en supplie, rendez mon ventre aussi fertile que les terres de France. Imaginez que l’on puisse prouver que le mariage n’ai pas était dans son entier consommé… Bien change toi les idées Antonia. Du bist so traurig heute ! Ainsi, je vais débuter ma liste de personnes. Commençons maintenant.

Louis Auguste - Trop discret, secret, je n’arrive pas à être naturel en sa présence.
Mes Tantes - Hypocrites, elles ne m’aiment pas.
Mes beaux frères, leurs épouses et leurs amis - Conspirent à longueur de journée contre mon époux et moi.
Sœurs du roi - Gentilles, mais peu amusantes, cependant bon soutien.


Je reviens vite , ma couturière m’attend ! Mlle Bertin est une fine fleur de la mode. Je l'admire et il me plairait de la nommer couturière officielle de la cour. Et puis, elle ressemble un peu à ma sœur aînée, ce qui fait que je la sympathise.

Deux heures plus tard


Oh ! Quelle belle robe à la polonaise ! Elle vient de me montrer la poupée portant le modèle et je suis sur de faire sensation pour noël ! Bien je reprends.

La princesse de Lamballe - Voila une véritable amie ! Conseillère, un peu timide.
Yolande de Polignac - Oh qu'elle est drôle ! Très amusante, confidente ? oui.
Les condés - Princes et princesses de sang . Amis ? … Je ne sais pas.
Anne de Balbi - Catin mais qui pose des problèmes à la comtesse de Provence.
Madame de Noaille dite "Madame Etiquette" - M’ennuie.
Choiseul, Vermont, Turgot - Me sermonnent tous les jours et j'en ai des migraines !
Alex Von Fersen - Ich schreibe kein sache uber him. Vielleicht , eines tages …
Olympe d’Elbeuf - Une garce ! Eine Slampe !

C’est terminé pour se soir ! Il reste tant de courtisans … Quand au peuple … Je souhaiterais bien les voir, mais faire l’aumône à l’église … me déplait. Quand à imaginer Louis toucher les écrouelles … Beurk ! Je regarde la porte de ma chambre et ne sait d'avance qu'il ne viendra pas. Louis. Pourquoi est-ce si compliqué ?

Le 5 décembre en l'an de Grâce 1775


Oh mon cher journal ! Ich glaube nicht ! Alors que j'avais invité ma chère Yolande, qui soit dit en passant avait une magnifique robe bleu pervenche, j'ai entendu les domestiques cancaner sur les Orléans et Charles. J'essayais de ne pas les écouter, mais ma curiosité a été trop forte ! Je sais que je ne dois pas parler aux domestiques, et je m'en garde très bien, mais une fois n'est pas coutume. J'ai donc appelé une jeune fille aux cheveux roux, la pauvre croyait avoir commis une quelconque bêtise. Je l'ai questionné, et crois-moi, elle ne voulait rien me dire au début. Mais je lui ai dit qu'on obéissait à sa reine et la servante a bien était obligé de tout me raconter. Et devine ce que j'ai appris ! Il parait que Charles, dont je suis très proche, veut détrôner Louis ! Et bien sûr les Orléans sont dans le coup. Ça ne m'étonne pas de toutes manières. Et je soupçonne même les Condés, quoiqu'ils ne risqueraient pas leur place pour un complot qui ne marchera pas. Je n'ai rien dit à Yolande ni à Marie-Thérèse de Lamballe. Et je ne sais encore je dois accorder crédit à ses rumeurs de gueux, mais je sais qu'ils en savent bien plus que nous autres.

Le 9 décembre en l'an de Grâce 1775


Si je ne peux même plus garder mon journal secret, où va le monde ? En ce moment j'écris sur du papier à lettre. On a osé me dérober mon journal. Celui qui a commis ce crime le paiera ! A mon avis c'est un complot qui ce trame, j'en suis certaine. Ils veulent tous savoir ce qui se passe sous mes boucles blondes ? Eh bien, j'espère qu'ils sont fières. Ou est-ce un coup de la d'Elbeuf ? Je ne comprends pas pourquoi Louis lui a donné le titre de maîtresse officielle. Mais je sais qu'elle est bien trop dinde pour faire ceci. D'ailleurs j'ai eu certification de se que racontaient mes caméristes. Il y a bien un danger qui menace la couronne, et je me dois de le savoir. C'est tout de même mon destin qui est en jeu. Réfléchissons ...

5 décembre 2012, Paris


" Quand à son épouse Marie Antoinette, se fut pratiquement un an plus tard qu’elle .... Tient Alice n’est pas là aujourd’hui ? dit la professeur d’histoire, interrompant dés lors son cours .
- Non Madame, elle semble avoir disparue.
- Peut être qu’elle est morte ! Guillotinée comme le roi!
" ricana une autre élève au fond de la classe avant de fredonner Hong Kong Garden en pensant au film de Sofia Coppola, le seule qu’elle aimait bien parce qu’il y avait du rose partout et des converses. A cet instant même, le livre d’histoire venait de tomber, s’ouvrant sur le portrait en robe de sacre de la reine …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinetterpg.forumactif.org
 

► Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOD.SAVE.THE.QUEEN ♕ :: Your first steps :: Les décrets royaux-